L'Ostéopathie

Qu'est-ce que c'est ?

"L'Ostéopathie est l'art de diagnostiquer et de traiter, par la main, les dysfonctions de la micro-mobilité des tissus du corps, qui entraînent des troubles fonctionnels pouvant perturber l'état de santé."

L'objectif d'un ostéopathe consiste à maintenir l'état de santé du patient, selon une approche globale du corps et de ses systèmes fonctionnels.

Un des principes fondamentaux de l'Ostéopathie est que le mouvement est l'expression de la vitalité. Celle-ci s'exprime par l'état de santé de l'être humain, se caractérise par l'équilibre entre tous les éléments composant sa structure et tous les éléments composant ses fonctions. Pour être en bonne santé, l'être humain a des besoins élémentaires (manger, respirer...) qui déterminent l'état de ses tissus.

Une fois une maladie installée, l'ostéopathe peut aider, soulager et parfois guérir, mais son action majeure trouve tout son intérêt dans l'acte de prévention.
L'ostéopathe cherche à rétablir les mobilités de l'organisme car les événements de notre quotidien vont avoir une influence sur notre état de santé. Le corps doit s'adapter aux contraintes que nous lui imposons.

Suite à des traumatismes divers, des restrictions de mobilité peuvent apparaître. Les réactions d'auto-régulation du corps vont permettre au patient de ne ressentir ni déséquilibre, ni douleur. Ces restrictions peuvent concerner des articulations, des muscles, mais également des viscères. Au fil du temps, ces restrictions de mobilité s'installent, des changements de circulation et de stimulations nerveuses apparaissent, qui à leur tour produisent d'autres zones de restriction, aggravant le déséquilibre ; la douleur arrive, d'abord de faible intensité jusqu'à être hyperalgique. Avec des traitements ostéopathiques réguliers vous donnez à votre corps l'opportunité de s'auto-guérir.

Législation

L'ostéopathie est une médecine manuelle reconnue par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Depuis le 4 mars 2002, par l'article 75 de la loi n°2002-303 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, le titre d'ostéopathe est officiellement reconnu en France.
Les décrets d'application qui encadrent cette profession sont parus le 25 Mars 2007 et définissent les actes ostéopathiques autorisés ainsi que la formation pédagogique minimum nécessaire à l'obtention du diplôme français d'ostéopathie (D.F.O).

En 2010, l'OMS recommande au minimum 4200 heures de formation pour l'apprentissage de l'ostéopathie. La majorité des étudiants exclusifs demande à ce que la législation suive les recommandations de l'OMS, soit 4200 heures de formation. L'ESO, l'école dont nous sommes issus, délivre un cursus de 5300 heures sur 6 ans.

*** Ecole Supérieure d'Ostéopathie - Paris ***

Agréé par le Ministère de la Santé et des Sports (arrêté du 9 août 2007).

Enregistré auprès du rectorat de l'Académie de Créteil.

Membre du syndicat National de l'Enseignement Supérieur en Ostéopathie (SNESO).

Titulaire de la Charte Erasmus.

Niveau de sortie du diplôme de l'ESO : Niveau I.

Titre inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

Certifié ISO 9001 par LRQA dans le cadre de la formation initiale et continue.

Membre de l'OIA (Osteopathic International Alliance).